Chicane de crackHead ou Chicane de bonnes femmes. Ep1

554

Cette semaine, j’ai passé proche d’avoir la chance d’assister à un combat entre deux bonnes femmes de la famille Bougon. J’suis déménagé dans le Gettho de Hochelaga-Maisonneuve et depuis, de nouveaux personnages prennent forme sous mes yeux. ! 

Je vis dans un bloc au 3e étage et l’action se passe en bas.

La voisine d’en face se chicane avec ma voisine d’en bas, en plein milieu de la rue. 

– C’est toé la jacasseuse, quand tu passes devant chez nous, r’garde pas chez nous !

– J’regarde pas chez vous, hostie d’folle, j’ai d’autres choses à faire.

– Comme éduquer ta fille pour pas qu’elle aussi tombe enceinte de son père.

– Hey toé ma tabar.. Si faut que j’monte sur ton balcon.

– Ah ouin, viens t’en pour voir ! 

** C’est là que je suis devenu analyse de boxe. 

Celle sur le Balcon, c’est un beau brin de femme, si tu veux apprendre à Hugo Girard à pisser sur un pipi pad. 

Je reste au 3e étage et je vois ses postillons décollés de sa yeule, j’peux même te donner les coordonnées géographiques de l’endroit où les postillons atterrissent.

S’il faut qu’elle frappe l’autre femme avec un postillon, c’est 5 ans de pénitencier facile. 

L’autre femme sur le trottoir : Est comme maigre, elle a la peau sur les os, mais elle est grande par exemple, c’t’une nerveuse, vif comme un chat, d’après moi, si elle jump dessus, l’autre va rien voir venir. Si la grande maigre est pas trop sur le crack, son jeu d’pieds risque d’épater la Hulk avec une prestation d’aide sociale sur son balcon.

Je Facetime ma chum Sab et je lui montre ce qui est en train de se produire ***.

– Écoute écoute, check ça ! Les deux femmes vont se frapper sua yeule, prends celle que tu crois qui va gagner, je vais prendre l’autre. Le gagnant paye à déjeuner.

– J’vois pas bien, peux-tu t’avancer ?

– Es-tu malade, j’ai beau avoir des tatouages, mais ces deux-là, ont de l’écume sur le bord de la bouche. Si personne les vaccines, j’bouge pas.

– Come on, tu peux aller sur ton balcon au moins, j’vois rien.

Je sors avec mon téléphone sur le Balcon et ça prend pas 1 minute que les deux participantes de ma nouvelle téléréalité me spot.

– Hey toé calice ! quessé t’as d’affaire à nous filmer, c’est pas un cirque icitte, attends pas j’te l’fasse avaler ton téléphone.

J’ai pogné la chienne et dans la vie quand j’dois gérer une situation stressante et penser rapidement, j’suis vraiment pas bon.

Ma chum Sab

– Hey ! Il se passe quoi ? J’vois plus rien, elles sont rentrées pourquoi ?

– J’ai paniqué, j’ai détaché ma ceinture, j’ai déboutonné mes jeans pis j’me suis mis en boxer sur mon balcon du 3e étage et j’ai continué de les filmer.

– On se retéléphone, bye Kev

Suivez en plus de Kevin sur Facebook

Ta réaction ?