Les pires catégories de voisin

4700

Ah les voisins! Parfois ils deviennent nos meilleurs amis, mais à d’autres moments, ils nous tombent royalement sur les nerfs. Mais bon, souvenons-nous : nous sommes tous le voisin de quelqu’un! Voici tout de même certaines attitudes à éviter si tu ne souhaites pas tomber dans une des nombreuses catégories des pires voisins…

 

Le souffleur de neige « généreux »

Celui qui ne semble pas remarquer que ton entrée est juste à côté de la sienne et se fait un fun fou à envoyer toute sa neige exactement dans cette direction, lorsqu’il utilise sa souffleuse.

 

Le jaseur retardataire

Il est bien sympathique, mais il choisit toujours le mauvais moment (quand tu es déjà en retard pour le boulot) pour se mettre à jaser du sujet préféré numéro un des Québécois, c’est-à-dire la météo! En plus, il ne semble jamais comprendre les indices, dans le genre jouer avec ses clés, émettre des « hum hum » à répétition et ouvrir sa portière de voiture.

 

L’exhibitionniste

On s’entend : si l’envie t’en prend, rien ne t’empêche de te promener nu chez toi! Cependant, ça pourrait être une bonne idée de fermer tes rideaux et/ou d’éteindre la lumière quand tu le fais… Ce n’est pas tout le monde qui a envie de voir tes bijoux de famille.

 

Le bricoleur infatigable

Samedi 23 h 47 : des coups de marteau. Dimanche 7 h 18 : d’autres coups de marteau. Est-ce le genre de bruit que les oreilles du commun des mortels sont supposées apprécier? Clairement pas! Sérieusement, si tu ne veux pas qu’un marteau s’égare par mégarde disons proche de ton front, range le tien une fois de temps en temps…

 

L’enthousiaste qui ne manque pas d’initiative

Se faire surprendre par un voisin qui nous rend de petits services, c’est toujours apprécié. Il est cependant important de noter qu’il y a des limites. Par exemple : si tu décides de tailler ta haie à la manière d’un coiffeur apprenti, il serait préférable de ne pas empiéter sur le territoire de ton voisin, au risque de le mettre en colère.

 

L’éternel curieux

Un nouveau véhicule dans une entrée depuis quelques jours ne passe pas inaperçu. Les allées et venues d’une grande brune à des heures tardives non plus. Bon, il nous arrive tous de zieuter chez le voisin, mais essayons que ça ne vire pas à l’obsession, dans le genre regarder par la fenêtre avec des longues-vues…

 

Le party boy répétitif

Qui n’aime pas faire la fête? Personne! Mais entendre de la musique dans le tapis qui se mêle à des bruits de bouteilles de bière fracassées et quelque rots bien sentis, ça se prend à petites doses uniquement, compris?! Pas tous les soirs, ni chaque samedi du mois. Puis, par politesse, invite tes voisins une fois de temps en temps!

Ta réaction ?