Quoi éviter dans la belle-famille à Noël

285

Même si le temps des Fêtes est une période de réjouissances, certaines personnes ressentent une dose de stress supplémentaire, à ce moment de l’année… Parmi ces gens, il y a ceux qui s’apprêtent à rencontrer leur nouvelle belle-famille. Si tu fais partie de cette catégorie et que tu tentes tant bien que mal de te gérer, voici une petite liste de choses à éviter si tu ne veux pas trop traumatiser la belle-famille!

1) Poser des questions sur l’ex de ta douce moitié ou, pire, parler de ton ex. Malaise assuré dans les deux cas.

 

2) Ne pas proposer ton aide, lors du repas ou après celui-ci. Laisse ton côté macho à la maison et pile sur ton orgueil si ton objectif est de séduire (pas trop, on s’entend) toutes les gentes dames de ta belle-famille!

 

3) Complimenter un peu trop ou pas assez la belle-mère sur la nourriture ou sa tenue. Il n’y a peut-être pas de juste milieu, dans la vie, mais on peut quand même essayer d’en trouver un.

 

4) Lâcher un rot à la table. Ça semble aller de soi, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Et ça implique de ne pas participer au concours de rot de la table des enfants!

 

5) Être un peu trop compétitif ou mauvais perdant si vous décidez de jouer à un jeu de société quelconque. Tu peux montrer que tu es passionné, mais évite de faire pleurer le petit neveu. Sinon, ça augure assez mal pour ta relation…

 

6) Jaser un peu trop avec le mononcle weird (chaque famille en a un, ça et une vieille fille boudeuse). Les gens vont se demander ce que vous pouvez bien avoir en commun et automatiquement t’apposer l’étiquette de « weirdo » à ton tour.

 

7) Verser la dernière goutte de la bouteille de vin dans le verre de la matante « vieille fille » en lui annonçant que ça veut dire qu’elle va être enceinte bientôt… ou vieille fille, selon les divergences d’opinion sur les croyances populaires. Autre cas de malaise assuré.

 

8) Boire trop. Parce que, subitement, tu vas te faire ben du fun, mais c’est dans ta tête que tout ce beau fun va se passer. Personne n’a envie d’accueillir un nouvel ivrogne de service dans sa famille. Chaque famille en a habituellement déjà un aussi!

 

9) Partir en oubliant de serrer la main ou de donner un bec sec à une seule personne. Là, on va t’en vouloir pendant longtemps et ce n’est pas certain que tu sois invité à nouveau l’an prochain… à moins que ça ne soit précisément ton objectif.

 

Ta réaction ?