Top 10 des pires attitudes du nouvel employé

1744

Décrocher un nouvel emploi, c’est toujours une bonne nouvelle. Cependant, s’intégrer à un nouvel environnement de travail, ce n’est pas tout le monde qui a un talent pour ça! On en vient parfois à se demander ce qui peut bien passer par la tête de certains nouveaux employés… Parce que tsé, le nouveau p’tit venu du bureau n’est pas nécessairement une p’tite bête attachante! Palmarès des pires faux pas du nouvel employé. 

 

10) L’observateur

C’est normal d’avoir besoin d’une période d’adaptation, le temps d’apprivoiser son nouveau lieu de travail. Ce qui n’est pas normal : dévisager ses collègues sans ne rien dire, quand ça fait trois semaines que tu t’es « intégré » à la gang…

 

9) Le nostalgique

« Moi, à mon ancien bureau, ça ne marchait pas comme ça » ou « On avait ce système qui fonctionnait très bien »… Tourne la page, man! Si tu n’es plus à ton ancien bureau, c’est qu’il y a une raison.

 

8) Le suiveur

Celui qui retient le nom d’une seule personne, probablement celle qui lui a fait le sourire le plus chaleureux lors de sa première journée, et qui s’agrippe à elle comme à une bouée de sauvetage. Tu n’es plus à la maternelle : lâche la main du prof et vas toi-même faire connaissance avec les « amis »!

 

7) Le rassembleur

Celui qui pense qu’il amène un esprit d’équipe à tout casser et s’imagine qu’avant lui, il n’y avait aucune vie sociale dans ce bureau. Bref, ce n’est pas en alignant les séminaires sur « comment bien vivre au bureau » et les tournois de pétanque que tu vas nécessairement te faire des alliés.

 

6) Le BFF

Celui qui, au premier 5 à 7, boit un verre de trop et devient ultra affectueux avec ses collègues, persuadé qu’il vient de se faire des meilleurs amis pour la vie. Le même qui s’immisce dans toutes les conversations, même lorsque deux collègues de sexe féminin parlent de tampon, genre. On ne t’aime pas vraiment!

 

 

5) Le nonchalant

« Bah, même si j’arrive 15 minutes en retard tous les jours de ma première semaine de travail, qu’est-ce que ça peut faire? » « Bah, je peux laisser traîner mon lunch au frigo, on s’en fout! » Wow : c’est avec des gens pleins d’ambition comme toi qu’on va transformer positivement l’avenir de la compagnie!

 

4) L’album-photos ambulant

« Facque ça c’est mon chat, lui c’est mon p’tit dernier, elle ma grande qui va maintenant sur le petit pot, ça c’est ma maison et, ah oui, le facteur ». Sérieux, si on veut connaître les détails, en version photo, de ta vie, on va te faire une demande d’ami sur Facebook. Mais si j’étais toi, je ne l’attendrais pas!

 

3) Le rapporteur

Parce que oui, chaque bureau à son « stooleur ». Pour se faire valoir auprès du boss, le nouvel employé a parfois tendance à rapporter tous les gestes de ses nouveaux collègues, louches et moins louches. Quelle belle façon de t’assurer de ne pas te faire « renverser » un verre de vin rouge dessus au party de Noël…

 

2) Le fin connaisseur

Véritable encyclopédie sur deux pattes, tu zigzagues entre les bureaux de tes collègues, répondant à toutes leurs interrogations et questions existentielles sans leur consentement. Tu t’imagines que ça devait être l’enfer au bureau, avant ton arrivée. Au contraire… Ah oui : ta gueule!

 

1) La grande gueule

Quelqu’un qui parle tout le temps, ça gosse, mais ça ne gosse pas autant que celui qui est « loud ». Tsé, le genre de voix qui porte jusqu’à l’autre bout du bureau ou celui qui aime rire et se faire entendre, dans le genre « Man qu’on a du fun depuis que je suis ici ». À toi aussi, je dis un « ta gueule » bien senti.

Ta réaction ?