Top 10 des pires types de célibataire

2840

On va se le dire une fois pour toutes : il n’y a aucun mal à être célibataire. Même si la société semble avoir une idée préconçue que la vie se doit d’être partagée à deux et que, à partir d’un certain âge si on est seul, ben on fait nécessairement pitié! Maintenant que c’est dit, il y a une petite précision à faire… Certains célibataires sont fatigants et pas à peu près! Palmarès des pires spécimens de cette « race ». 

 

10) Le célibataire qui veut plein de bébés

On se demande parfois s’il n’a pas été mis sur Terre dans le seul et unique but de la repeupler en entier. Il passe son temps à dire qu’il veut des enfants, mais que ce n’est pas facile, hein, de trouver la bonne personne avec qui les faire. Tout le monde le sait, ça, alors reviens-en! Et, pendant qu’on y est, arrête de nous rabattre les oreilles avec tes idées de prénoms pour ton éventuelle marmaille.

 

9) Le célibataire toujours sur le party

L’heure à laquelle il se met au lit est quelque part le lendemain de ses amis qui sont en couple. Sur les réseaux sociaux, on le voit sur de nombreuses photos et sur 97, 8% d’entre elles, il a un drink, une bière ou un verre de vin dans la main. Il emmerde déjà un peu ses amis casés avec son style de vie de bohème, mais il ne s’empêche pas d’en rajouter.

 

8) Le célibataire sélectif

Comment le reconnaître : il trouve toujours le moyen de ploguer dans une conversation, même si c’est hors contexte, qu’il est célibataire par choix et qu’il attend simplement de rencontrer la bonne personne. Bref, qu’il préfère être seul que mal accompagné. C’est tout à son honneur, mais ses amis se sentent parfois pointés du doigt, comme si eux avaient choisi n’importe qui.

 

7) Le célibataire confortable

Il passe ses soirées à la maison à regarder le hockey ou des téléséries en rafale, un thé ou une tisane dans la main. D’ailleurs, s’il a passé la journée à attendre ce moment précis et que quelque chose vient contrecarrer ses plans, il ne sera pas de bonne humeur. Il ne comprend pas que ce n’est pas dans son salon qu’il va rencontrer quelqu’un et il en veut aux autres d’entrer dans sa bulle.

 

6) Le célibataire nostalgique 

Celui qui passe son temps à dire des trucs dans le genre : « Moi, quand j’étais en couple… » ou « Ça me manque de me coller ». Trouve-toi une vie ou arrête au moins de vivre dans le passé!

 

5) Le célibataire adolescent

Dans sa tête, il a encore 15 ans. Il a toute la vie devant lui pour courailler et il accumule les conquêtes d’un soir. S’il est bien là-dedans, tant mieux, car chacun peut mener sa vie comme il l’entend. Mais s’il dit qu’il ne comprend pas qu’on lui reproche de ne pas être assez sérieux et qu’il attend qu’on prenne sa défense, là, il gosse! Assume-toi.

 

4) Le célibataire trop romantique

Celui qui croit encore aux contes de fée et qui pleure sa vie en regardant même la plus quétaine des comédies romantiques. Il monte le volume lorsque la chanson d’amour la plus hot de l’heure passe à la radio. Bref, il vit dans un univers parallèle et il serait temps que quelqu’un lui dise.

 

3) Le célibataire au jugement facile

Comment le reconnaître : il passe son temps à critiquer les autres couples, autant ceux de son entourage que de parfaits inconnus au restaurant. Parce que tsé, lui, s’il était en couple, il ne se chicanerait jamais dans un endroit public et ne critiquerait jamais les vêtements de sa douce moitié…

 

2) Le célibataire pleurnichard

« Pourquoi personne n’a envie d’être avec moi? ou « Je vais finir ma vie tout seul! », sont des phrases qui sortent un peu trop souvent de sa bouche, pratiquement toujours accompagnées de pleurs hystériques et de reniflements. Dans le genre lourd, il l’emporte haut la main. Arrête de jouer à la victime et aide-toi un peu!

 

1) Le célibataire rancunier

Ben oui : l’amour, c’est parfois du gros caca (si on veut rester poli)! On a tous eu le cœur brisé au moins une fois et personne ne va dire que c’est le fun. Par contre, on peut choisir de ne pas complètement détruire notre ex et s’abstenir de dire que tout le monde est pareil. Un peu de positivisme, SVP! La vie est déjà assez compliquée comme ça.

À noter que ce texte est rédigé au masculin, mais chaque catégorie s’applique également au féminin.

 

Ta réaction ?