Fantasia

Top 3 de ma première semaine à Fantasia!

2687

Eddie Perrotin

Le Festival Fantasia bat son plein et présente des films de science-fiction, d’horreur, de fantastique, des documentaires... et des films tellement uniques qu’ils ne se classent sous aucune catégorie. Le festival s'étale sur trois semaines et ton fidèle blogueur y a pris part religieusement.  J’ai beaucoup visionné... vraiment beaucoup. Mais voici le top 3 des films présentés durant la première semaine du festival qui ont le plus retenu mon attention.

1. Synchronicity est le retour au grand écran de Jacob Gentry à qui l’on doit, entre autres, le succès THE SIGNAL (2007). Synchronicity saisi par son style, sa trame sonore futuriste ainsi que son histoire aux multiples revirements. Pas besoin d’être un fan de Sci-Fi pour apprécier ce film tellement l'histoire est bien construite! L'ambiance à la Blade Runner m'a charmé dès le début. Je le recommande très fortement!

2. Deathgasm est le premier long métrage de Jason Lei Howden, connu pour son travail sur les effets spéciaux de THE AVENGERS. Tu veux avoir une petite idée de ce qu'est le film? Prends tous les préjugés qui existent sur le heavy métal et le satanisme et imagine-toi que c'est vrai! Drôle, sans méchanceté et juteux à souhait, les amateurs du film BRAINDEAD de Peter Jackson vont s'y retrouver avec grand plaisir. J’ai beaucoup aimé la façon dont le film joue sur les stéréotypes.

3. Tales of Halloween est un film de sketchs réalisé par un groupe de talentueux réalisateurs de films d'horreur. 10 petites histoires se déroulent toutes dans la même ville, un soir d'Halloween. L’ambiance ressemble à celle de Creepshow et Tales From The Crypt. Drôle, choquant, surprenant et manipulant bien les clichés du genre, ce film te surprendra par la qualité des scripts et l’interprétation des acteurs.

Mention spéciale à Ludo des réalisateurs Qaushiq Mukherjee et Nikon. Un film indien qui étonne par son audace et son côté métaphorique. Très fidèle aux contes et légendes indiennes, le scénario est construit comme un labyrinthe. Très cru et sans raffinement, Ludo est l'antithèse d'un film de Mira Nair. Mais ça tombe bien, c’est justement l'horreur qu'on recherche!

Mes coups de coeur de la première semaine du Festival Fantasia ont piqué ta curiosité? Merveilleux! Tu as encore jusqu'au 5 août pour découvrir la cuvée 2015! 

 

Ta réaction ?