Chronique VHS : L’Enfant génial (The Wizard [via Nintendo])

the-wizard-movie-poster

Ce week-end je me suis surpris (pas vraiment) à avoir des envies de jeux vidéo sans arrêt. Ça a commencé tout naturellement; j’allais mettre Madden 11 dans mon Xbox360 quand j’ai eu un éclair de génie.

Pour éviter les yeux croches de ma blonde dans lesquels je pouvais très bien lire : « t’as joué toute la semaine à tes $?%@# de jeux! », je lui ai proposé de jouer à Mario Bros 3.

Bingo, elle est contente !!!

J’ai ensuite été atteint de la fièvre du jeu rétro, enfilant les parties de Mario, Megaman, Contra, Punch-out, etc. les unes après les autres. C’était donc tout naturel de faire la critique d’une des sources de ma dépendance au jeux vidéo : le film L’Enfant Génial.

Ça faisait tellement longtemps que je ne l’avais pas vu que tout ce que je me rappelais c’était qu’à la fin ils jouaient à Super Mario 3 et que Super Mario 3 n’était pas encore disponible sur le marché à l’époque. Génie de marketing.

Virtual Boy Jap

Nintendo aurait du commanditer un film quand ils ont sorti le Virtual Boy, ils auraient réussit à nous en vendre 2 ou 3.

En fait le film au complet ressemble à une infopub de Nintendo et c’est génial (pas sur) qu’à l’époque on vivait dans une société qui s’en foutait un peu. Le meilleur moment du film est probablement la pub pour le Power Glove. Je pense faire une chanson avec ça.

L’histoire est tout ce qu’il y a de plus plausible : Un garçon qui a un trouble mental depuis la mort de sa sœur va guérir grâce à son talent de joueur de Nintendo, et les jeux vidéos vont rapprocher tous les membres de la famille. Ça va aussi permettre de gagner 50 000$ comme ça la petite rousse va aider son père à acheter la maison qu’il n’arrive pas à acheter parce qu’il est juste un trucker.

Tout au long du film, jamais personne ne se questionne sur pourquoi trois enfants se promènent seuls, sur le pouce, à travers le pays et on retrouve la bonne vieille méchanceté exagérée des films des années 80 où dans ce temps là si t’avais 17 ans, tu prenais plaisir à attaquer des enfants de 8-12 ans.

J’adore le gars un peu con ultra méchant qui est engagé par le beau-père sans-cœur pour retrouver le petit garçon et qui essaye par tous les moyens que le vrai père ne retrouve pas son enfant parce que sinon il ne sera pas payé. Fou !!!

Le film aurait aussi pu être commandité par un regroupement de casinos. À plusieurs reprises, les jeunes font des paris dans des arcades et ça finit au casino où faire de l’argent a l’air tellement facile !!!

Le nombre de filles qui participent au tournoi à la fin du film est complètement exagéré et ça a sûrement réussi à tromper quelques filles qui depuis ce temps ont commencé à jouer aux jeux vidéos pensant qu’elles pouvaient être bonnes un jour…

Comme dans tous les films de cette époque, bons ou mauvais, la musique est incroyable. Remplis de classiques, et un classique est toujours meilleur quand il est australien.

T’as remarqué qu’il y a toujours une rousse dans les films des années 80 ???

red

Es-tu un Enfant Génial au Nintendo ???
Es-tu une rousse qui joue au Nintendo ???
Est-ce une rousse qui a traversé Super Mario Bros 3 au complet en 11 minutes ???